L’Histoire des Chaussures de Football

The History of Football Shoes

Au lancement du football au XIXème siècle, les joueurs se contentaient de porter des chaussures fermées, celles-ci n’étant pas encore considérées comme des armes d’attaque mais uniquement comme des protections pour les pieds. Ces chaussures en cuir étaient équipées d’embouts en acier et de crampons afin de permettre au joueur de rester stable en toutes circonstances, et pouvaient peser jusqu’à un kilo.

Il a fallu attendre le milieu du 20ème siècle pour que les chaussures de foot connaissent de véritables évolutions. Les pays sud américains, désireux d’améliorer la mobilité et la rapidité de leurs joueurs, ont été précurseurs en rendant les chaussures plus légères.

Mais ce sont les frères allemands Adi et Rudolf Dassler, fondateurs d’Adidas et Puma, qui intègrent les crampons dans les chaussures de football en Europe.

C’est ensuite la forme de la chaussure qui évolue dans les années 60. Plus courtes, les chaussures assurent plus de confort et de mobilité aux joueurs.

Aux cours des décennies suivantes, c’est au niveau des couleurs et des stratégies marketing que vont batailler les fabricants de chaussures de football, jusqu’à ce qu’Adidas sorte la chaussure révolutionnaire qui améliore la friction entre le pied et le ballon, la Predator.

Les marques commencent alors à se livrer une bataille sans merci.

Nike lance les chaussures les plus légères pour la Coupe du Monde 1998.

Une technologie laser est inventée pour permettre aux meilleurs joueurs du monde de trouver les chaussures qui leur vont parfaitement.

Les chaussures de football sont maintenant fabriquées pour devenir une extension du pied, et la recherche a pour objectif de donner la sensation la plus naturelle possible aux joueurs.

C’est notamment grâce à l’évolution des chaussures de football que les matches de nos jours sont plus rapides, et les joueurs plus talentueux.

Quelles seront les évolutions futures des chaussures de football ? Les marques travaillent aujourd’hui sur des modèles qui devraient permettre d’améliorer les changements de direction, les accélérations et les dribbles sur les défenseurs.